Nouvelles

Voilà vous avez cliqué....Bienvenus et merci pour tout ce que vous avez déjà fait pour moi. Comme vous vous en souviendrez, ma réflexion vers de la recherche de plus de sens dans mon action a débuté quand je me suis rendu compte que je n'avais plus vraiment de plaisir à l'ouvrage. Question d'âge aussi sans doute, de sentiment que je ne servais pas assez une société civile qui m'a donné beaucoup et peut-être et surtout de sensation que si je ne me retroussais pas les manches pour aider à renforcer le lien social, ici chez nous en Belgique, en Europe, je me sentirais pas en harmonie avec moi-même. Au risque d'enfoncer des portes ouvertes je pense que la croissance en Europe n'est pas pour demain, qu'il nous faut trouver un nouveau modèle de vivre ensemble, mais que d'ici là ça risque de tanguer ferme et que les anciens doivent tenir la barque à défaut d'en définir les caps. Les jeunes sont sans doute mieux placés pour savoir comment ils veulent construire leur avenir. Leur vie est plus longue....

Tout ça c'est bien beau mais comment s'y prendre ? Je suis heureusement très bien entouré et vous m'avez toutes et tous aidé à réfléchir à « qui je suis et ce que je voudrai faire quand je serai grand ». Comment retrouver de la joie à l'ouvrage, me sentir utile, gagner dignement quelque chose (pour ne pas demander à ma femme le droit d'acheter un CD, un de mes péchés mignons ☺ ☺ ☺ ☺ ). Au fil de mes rencontres avec vous il m'est apparu que je ne voulais pas de « vrai boulot », d'embouteillages, d'un super salaire, d'objectifs imposés, de pouvoir sur les autres....une page était tournée. Un belle page de ma vie sans doute au cours de laquelle j'ai eu la chance de rencontrer nombre d'entre vous. Si je voulais être cohérent avec ma démarche je devais me poser en premier la question de « ai-je vraiment besoin de tout ça ? » ; et c'est vrai que mes belles Audi me manquent un peu, que je regrette les invitations à des évènements agréables et prestigieux. Et surtout mes collègues et collaborateurs me manquent ...23 ans de ma vie dans cette entreprise dont je suis fier de dire que j'ai contribué à construire, à renforcer et à pérenniser, autant que faire se peut.

Bien et ou veut-il donc en venir Olivier avec ses élucubrations ? Je vous entends soupirer « je n'ai pas que ça à faire moi ».....eh bien moi si, pour le moment ☺ ☺ ☺ ☺ et j'en profite parce que je sens bien que ça ne va pas durer !

Comme le chemin est le but, je me suis dit qu'il fallait y aller et montrer sa disponibilité en passant par du bénévolat. Je vais donc sous peu être impliqué dans des initiatives visant à accompagner de toutes petites asbl dans le secteur social à surmonter leurs difficultés, dans la mesure de mes compétences, sous la conduite avisée de Toolbox (voir www.toolboxh2o.org pour plus de détails). Ashoka (www.ashoka.org) m'a aussi demandé de faire partie des coaches pour leur programme impact qui vise à soutenir de jeunes entrepreneurs sociaux. Des amis d'enfance m'ont embauché l'un dans le développement d'une association naissante d'anciens élèves des écoles européennes, dont je suis aussi (voir www.alumnieuropae.org ), l'autre dans le développement des activités en Belgique d'Emergency (voir www.emergency.it). Je les remercie pour leur confiance et ne doute pas que je m'amuserai beaucoup dans ces nobles initiatives. Je suis aussi ravi des deux offres de collaboration part time reçues par une puissante association européenne pour les aider à expliquer leur position auprès des autorités européennes dans des matières financières, et par une association de philanthropes-investisseurs sociaux qui souhaite que je les aide dans différents domaines. Les deux offres rencontrent mes exigences en termes de « sens » ; reste à définir plus précisément les conditions de ces collaborations puisque je ne peux hélas pas me contenter de pur bénévolat pour acheter les fameux CDs ☺ ☺ ☺.

Voilà, comme je vous le disais je suis reparti et ce grâce à vous, à votre gentillesse et à la confiance que vous m'avez témoigné! Je ne doute pas que le chemin est encore long et que je vais devoir faire mes preuves pour mériter cette confiance. J'y suis prêt.

Avec toutes mes amitiés

Olivier

16.2.2013

made by webatwork.be | All rights reserved.