Nouvelles

Des nouvelles d’Olivier ? En cette fin de décembre pluvieuse et neigeuse je me réjouis de partager avec vous quelques réflexions en lien avec ce que j’ai vécu ces derniers mois depuis ma dernière newsletter du mois d’août.

Parmi les nouveautés figure mon engagement comme conseiller du Conseil d’Administration auprès du Sireas, Service International de Recherche, d’Éducation et d’Action Sociale, une organisation crée il y a 55 ans pour aider à l’intégration des migrants mais aussi de jeunes à la recherche d’une formation professionnelle de base, (www.sireas.be) pour participer à l’élaboration d’une nouvelle stratégie pour les années à venir après le départ quasi simultané et non planifié de deux des fondateurs pour des raisons de santé. L’organisation doit se redonner des objectifs tant en termes de gouvernance que d’organisation et de financement. Siréas doit reconstituer un Conseil d’Administration présent et responsable et a besoin de compétences bénévoles ponctuelles. N’hésitez pas à me faire signe pour celles et ceux qui trouvent que la mission du Siréas leur parle !

Allo ? Allo ! (www.allo-allo.be) s’apprête à se présenter devant les acteurs du secteur en Région bruxelloise début Janvier 2018 pour décider ensemble de la marche à suivre pour mettre cet outil à disposition de tout le monde. Les tests faits dans le centre de la Ville de Bruxelles montrent le besoin et la pertinence de l’outil. On estime en effet qu’il y a en Région bruxelloise au bas mot 20.000 personnes seules, isolées et fragilisées sans aidant proches donc et non digitalisées. Mettre ces personnes qui appellent le numéro dédicacé en relation avec le réseau de bénévoles de proximité est la première priorité d’Allo ? Allo !  Deux projets similaires  sont en cours en Flandre et en Wallonie, le tout à l’initiative de la Fondation Roi Baudouin. Mon rôle de chef de projet se termine officiellement mi-janvier par une conférence que nous préparons en vue d’expliquer aux acteurs du secteur en Région de Bruxelles notre projet et de le faire partager. Je ferai ensuite un rapport pour la Fondation comme le prévoit mon contrat. 

A côté de ce superbe projet , en tant qu’administrateur d’EMMI, je contribue au processus de recherche du successeur du Secrétaire Général qui souhaite prendre une retraite bien méritée et je participe tant au travail du comité d’Audit et des Risques qu’à un groupe de travail sur la stratégie, réflexion essentielle en ces moments ou les marchés financiers sont encore très fragiles et à la recherche de nouveaux équilibres (https://www.emmi-benchmarks.eu ).

MicroStart travaille à son développement en Belgique et nous cherchons les chemins vers la pérennité de cette magnifique entreprise (www.microstart.be ). Trois études d’impact menées parallèlement ont montré qu’un client de microStart sur deux sort assez rapidement de la pauvreté en termes de revenus, que cet entrepreneur emploie 0.6 personne en plus de lui dans les deux ans qui suivent le démarrage de l’activité et qu’ 1€ investi rapporte 4€ à la collectivité sur deux ans (moins d’indemnités de chômage à verser et plus de recettes fiscales et de cotisations sociales pour l’état). Le chemin est cependant ardu dans un pays ou la microfinance est encore largement sous-utilisée et mal définie au niveau officiel.

Quant à NewB, la coopérative continue à se développer (https://www.newb.coop/ ) Je viens d’en rejoindre le Bureau, un organe qui assure la liaison entre la direction et le conseil d’administration, qui réunit tous les 15 jours les dirigeants opérationnels, le Président du Conseil d’administrateur et un administrateur indépendant (moi J J J). La patience et la détermination sont des qualités qu’il faut mettre durement à l’épreuve dans un projet qui évolue dans un monde financier incertain mais qui a plus besoin que jamais de renforcer son impact éthique. NewB est en Belgique à la pointe dans ce domaine.

Sous l’impulsion énergique du nouveau Président et avec le soutien de plusieurs personnes Alumni Europae (www.alumnieuropae.org)  travaille à sa consolidation et à son développement. Le chemin est encore long mais nous y travaillons ! Les premiers résultats du travail acharné de Reinhold commencent à apparaître. Forza !!

Avec mon ami Diederik, un directeur et un groupe de bénévoles nous travaillons à la reconnaissance d’Emergency en Belgique. L’ONG italienne spécialisée dans la création de structures de soins de haut niveau dans des pays pauvres recherche en permanence des bénévoles, des professionnels et des fonds pour continuer sa mission (www.emergency.it et www.emergencybe.org ).

Oui, cela fait pas mal de belles causes auxquelles j’essaye d’apporter modestement ma contribution. Tout ne tourne pas toujours comme je l’aurais imaginé mais cela me stimule d’autant plus. C’est ce que je raconte dans des conférences sur mon passage du business à l’économie sociale et solidaire quand on m’en donne l’occasion. A chaque fois on vient me voir après pour me faire rencontrer quelqu’un et c’est comme cela que je ne manque pas de défis ! Oui 5 ans déjà que j’ai emprunté ce chemin. A 60 ans révolus je n’arrive pas à me résoudre à lever le pied…… Et le chant avec la chorale de l’Optimistan me donne beaucoup d’énergie positive.

Olivier et ta maison en Dordogne ? Eh bien cela se passe très bien et j’espère pouvoir y passer plus de temps au fur et à mesure que la retraite de Barbara se profile ! Nous cherchons une/un partenaire supplémentaire pour compléter l’équipe et je me réjouis d’y retourner au printemps. Pour celles et ceux qui ne l’auraient pas encore vue n’hésitez pas à cliquer sur ce lien http://b34tz.net/eymet/Eymet_2017.mp4  et vous comprendrez pourquoi nous l’avons appelée « Les Cèdres » ! 

Voilà l’année 2017 touche à sa fin. Permettez-moi de vous souhaiter de joyeuses fêtes de fin d’année et de « glisser » paisiblement en 2018. Que l’année à venir vous apporte de la joie et du succès !!

Olivier, Décembre 2017

made by webatwork.be | All rights reserved.